MYCOLERON ©
Guide mycologique du pays oléronais
Les champignons des bois mixtes
Famille

Espèce

Microscopie

Documentation

Agaricus impudicus  (Rea) Pilat - Agaric impudique
Photo : Jacques GUINBERTEAU
Commun (dans son acceptation élargie) - Printemps - Eté - Automne
Si vous rencontrez un agaric qui présente les caractéristiques suivantes : taille moyenne à grande, chapeau à squames trapézoïdales à triangulaires régulièrement disposées mais de plus en plus lâches vers la marge (centre plus foncé), anneau descendant assez ample, immuable au frottement (impudique !), ou brunissant légèrement , et dégageant une odeur acidulée (de Lepiota cristata) ou de caoutchouc (de scléroderme) vous êtes en présence d’un agaric impudique : plusieurs espèces ont été regroupées récemment sous cette appellation unique (voir rubrique cidessous)

Pour aller plus loin...    Microscopie     Documentation    
Section : Sanguinolenti      Sous-section : Sylvatici

Agaricus babosiae, Agaricus benesii, Agaricus boisseletii, Agaricus cupressicola, Agaricus depauperatus, Agaricus impudicus, Agaricus langei, Agaricus padanus, Agaricus sylvaticus

(Modèle de classification des Agarics selon Luis Alberto Parra Sánchez : Voir ce modèle)

Jusque la plusieurs auteurs (Bon, Courtecuisse etc..) synonymisaient A. variegans et A. impudicus (avec priorité au premier). Cela nous a toujours personnellement gêné car les différences macroscopiques entre les 2 taxons nous paraissaient évidentes, ainsi d’ailleurs que l’habitat dans une certaine mesure : « impudicus » avec son pied mince et lisse, assez rare et sous conifères… « variegans », plus massif et stipe floconneux sous l’anneau beaucoup plus communs sous bois mêlés, lisières et taillis. Nous préférions suivre en cela la monographie de Galli qui séparait les 2 taxons…
Cela dit il est vrai que nombreux intermédiaires pouvaient justifier le rapprochement, et dans sa récente révision (2008) L.A. Parra Sanchez a suivi cette ligne allant même au delà en regroupant nos deux taxons avec A. koelerionensis (qui lui malgré ses teintes plus roses et plus vives nous avait toujours posé quelques problèmes de séparation avec « variegans ») Dans ce regroupement « impudicus » devient prioritaire.
Cette révision faisant autorité, nous regroupons nos trois taxons sur cette même fiche ….Mais nous continuons à penser qu’il serait judicieux si l’on accepte ces « rassemblements » de les associer à au moins une ou plusieurs formes reprenant les anciens taxons par exemple, tant les différences nous paraissent évidentes…(voir photos ci-après)
Fiche créee le 04/03/2009
révisée le 07/02/2011
Réalisation scientifique: Guy DUPUY     >>> Contact
Mycoleron© 2005 Réalisation technique : François MARIE DIT ROBIN     >>> Contact
383 espèces - Dernière mise à jour le : 15 avril 2013
Administration (accès réservé)