MYCOLERON ©
Guide mycologique du pays oléronais
Famille

Espèce

Microscopie

Documentation

Myriostoma coliforme  (Dicks. Ex Pers.) Corda
Photo : Jacques GUINBERTEAU
Assez rare - Eté - Automne
Surprenante espèce peu connue et considérée comme très rare, cette étoile de terre à tête métallique percée de multiples ouvertures supportée par 6 à 8 pieds de quelques mm ne peut être confondue avec aucun autre champignon (à l’état adulte). Affectionne les terrains sablonneux.
A rechercher et signaler.

Pour aller plus loin...    Microscopie     Documentation    
Ce curieux gastéromycéte proche des geastrum est pourvu de pseudopéristomes peu marqués situant l’emplacement des ostioles, ouvertures (myriostoma) qui laisseront à maturité échapper les spores. L’endoperidium gris brunâtre « métallique » est bizarrement perché sur plusieurs pieds minces disposés « comme des colonnes » (coliforme). L’exoperidium se sépare en lanières assez épaisses, beige clair, hygroscopiques : Couche interne charnue et épaisse, couche externe mince et fibrilleuse agglomérant moyennement la couche mycélienne mêlée de sable.
Considérée comme une espèce attachée aux vieux robiniers, nous l’avons trouvée sous d’autres essences – pins et chênes verts ou mimosas par exemple- mais toujours sur sol sablonneux et milieu ouvert.
Les exemplaires jeunes et non développés ne sont pas encore pourvus de stipes et d’ostioles et peuvent facilement être confondu avec certains géastres : La micro est alors d’un grand secours (voir partie microscopie).
Fiche créee le 17/07/2009
révisée le 06/12/2010
Réalisation scientifique: Guy DUPUY     >>> Contact
Mycoleron© 2005 Réalisation technique : François MARIE DIT ROBIN     >>> Contact
383 espèces - Dernière mise à jour le : 15 avril 2013
Administration (accès réservé)