MYCOLERON ©
Guide mycologique du pays oléronais
Famille

Espèce

Microscopie

Documentation

Leucoagaricus subolivaceus  Migr. & Pers. - Lépiote presque olive
Photo : Guy DUPUY
Très rare - Automne
Si vous vous penchez sur une petite amanite phalloïde de quelques centimètres, principalement sous cyprès, mais aussi sous tamaris dans les denses fourrés dunaires, ou en dune littorale non boisée loin de tout arbre, regardez bien si la volve est présente: Vous avez toutes les chances d’avoir rencontré Leucoagaricus subolivaceus. Quand vous l’aurez retournée, son mince anneau typique des leucoagarics, son pied blanc renflé sous l’anneau, l’absence de volve vous permettront de reconnaître cette très rare espèce.
La ressemblance est plus frappante lorsque la cuticule vert olivâtre n’est pas craquelée ni délavée, ce qui est souvent le cas...

Pour aller plus loin...    Microscopie        Carte
Quand nous avons trouvé pour la première fois Leucoagaricus subolivaceus sous cyprès bordés de feuillus, à Foulerot (29/11/97) seules quelques stations repérées par J. Guinberteau en Gironde et P. Boisselet en Bretagne étaient connues en France. Dans les 2 jours de recherches particulièrement fastes qui ont suivis, nous avons retrouvé notre rareté sur plusieurs stations à proximité de la mer dans les épais fourrés dunaires garnis de tamaris principalement. Depuis nous rencontrons régulièrement cette espèce beaucoup plus courante qu’on ne le pensait mais souvent délicate à déterminer: Les teintes verdâtres s’estompent vite et la séparation avec Sericeomyces subvolvatus, notamment la variété pictus n’est pas toujours évidente. Seul alors le diagnostic au microscope s’impose ! (voir fiche J.Guinberteau)
Fiche créee le 01/01/2006
révisée le 06/12/2010
Réalisation scientifique: Guy DUPUY     >>> Contact
Mycoleron© 2005 Réalisation technique : François MARIE DIT ROBIN     >>> Contact
383 espèces - Dernière mise à jour le : 15 avril 2013
Administration (accès réservé)